Back to top
Inscrivez-vous à la newsletter
The subscriber's email address.

L’île de Shamian, un voyage dans le temps

Juste au Sud du centre de Canton.

Une surface à peine supérieure à 130 hectares, quelques rues qui se croisent, les bras de la rivière des Perles qui enlacent l’île comme pour la protéger… le site de Shamian est un cocon au milieu de la modernité dévorante de Guangzhou. Ses bâtiments coloniaux, de la seconde moitié du XIXe siècle, ont été préservés, témoins d’une époque où Français et Britanniques avaient imposé aux Chinois l’implantation de comptoirs commerciaux sur l’île. Mais aussi, pour asseoir davantage encore leur présence, l’installation d’églises, d’administrations, de banques, etc. Des immeubles aujourd’hui bien rénovés et transformés en hôtels, restaurants, bars, cafés, galeries d’art, boutiques, etc. La flânerie est d’autant plus agréable que les rues sont ombragées par de vieux arbres et palmiers. Qu’ils semblent loin le béton et les embouteillages de la mégalopole cantonaise !