Back to top
Inscrivez-vous à la newsletter
The subscriber's email address.

Les 10 traditions japonaises étranges

Il faudrait plus d’une vie pour comprendre toutes les subtilités du mode de vie japonais et notamment certaines traditions étranges, que nous vous dévoilons dans ce top.

Les geishas

geishas

Les geishas ne doivent en aucun cas être confondues avec des prostituées. Dans la tradition japonaise, elles se dévouent exclusivement à la pratique de l’art sous toutes ses formes : danse, dessin, maniement de l’éventail... On les reconnaît à leurs costumes raffinés, des kimonos en soie noués dans le dos et à leur maquillage très marqué.

Les onsen

les-onsen

Tradition japonaise séculaire : le bain public. Contrairement à la baignade occidentale, ici on se récure méticuleusement avant de s’immerger dans des sources d’eau chaudes appelées onsen. Certains d’entre eux demeurent mixtes, mais hommes et femmes sont souvent séparés. Le rituel se poursuit à la maison et si vous êtes invité chez des Japonais, vous aurez l’honneur de plonger en premier dans la baignoire, qu’il faudra veiller à garder propre.

Le tatouage au Japon

Le-tatouage-au-Japon

Pendant longtemps, le tatouage au Japon a été considéré comme un signe d’appartenance aux yakuzas, la mafia locale. C’est ainsi que les personnes tatouées, même étrangères, se retrouvaient interdites de pénétrer dans les onsen. Le regard sur le tatouage évolue, mais il demeure tabou dans la fonction publique, où les employés doivent remplir un document certifiant qu’ils n’en possèdent aucun sur le corps.

Les morts au Japon

Les-morts-au-Japon

La mort est considérée comme le commencement d’une nouvelle vie. La tradition au Japon, marquée par le bouddhisme et plus pragmatiquement par la petite taille du pays, impose que les personnes décédées soient incinérées. L’urne est conservée pendant 49 jours dans la maison familiale et bénie par un prêtre à plusieurs reprises, avant d’être enterrée.

Les maid cafés

les-maid-cafes

À Tokyo, dans le quartier d’Akihabara, vous pouvez pousser la porte de bars uniques en leur genre : les maid cafés. Des jeunes filles habillées en kawaï, inspirées de la culture manga, accueillent les clients, majoritairement masculins, dans un décor très girly. Traditionnellement, ces bars s’adressaient aux otakus, ces garçons passionnés par les jeux vidéo et l’informatique, mais aujourd’hui tout le monde est le bienvenu.

Se déchausser avant de franchir le seuil d’un logement

Se-déchausser-avant-de-franchir-le-seuil-d’un-logement

Cette tradition japonaise impose que vous ôtiez vos chaussures avant d’entrer dans un logement ou même certains hôtels et restaurants. Des étagères sont installées pour que vous puissiez ranger vos souliers et des chaussons vous seront parfois prêtés. Attention, il vous faudra les quitter avant de marcher sur les tatamis, sous peine d’injurier vos hôtes.

Faire la révérence 

faire-la-reverence-au-japon

Autre coutume étrange, s’incliner devant les autres. C’est en effet la façon de se saluer au pays du Soleil Levant et elle est très codifiée. Lorsque deux personnes du même rang social se rencontrent, elles s’inclinent à 15°. Devant une autorité supérieure, on se penche à 30°. Pour vous excuser ou si vous avez l’honneur de croiser l’empereur, vous devrez faire une révérence à 45°.

Manger avec des baguettes

manger-avec-des-baguettes

C’est sans doute la tradition japonaise qui donne le plus de fil à retordre aux étrangers. Outre la prise en main très particulière et qui demande un peu d’entrainement, beaucoup de règles régissent l’art de manger avec des baguettes. Évitez par exemple de les planter dans le bol de riz, elles feraient ainsi penser aux bâtonnets d’encens utilisés pendant les services funéraires.

Les toilettes à la pointe de la technologie

Les-toilettes-à-la-pointe-de-la-technologie

Les Japonais sont passés maîtres dans l’art d’améliorer tous les détails du quotidien et les toilettes n’y ont pas échappé. Une habitude insolite veut que ceux-ci soient équipés d’un grand nombre de fonctionnalités pour rendre ce moment toujours plus agréable. Ainsi, vous pouvez déclencher une petite musique pour couvrir les bruits embarrassants, et vous nettoyer avec des jets de forces et de chaleurs différentes. Tout un programme !

Les salles de karaoké

les-salles-de-karaoke

Impossible lors d’un voyage dans ce pays d’échapper à une séance de karaoké dans l’une des nombreuses salles de la ville. Cette tradition japonaise, fortement ancrée dans les mœurs, constitue un bon moyen de se défouler à l’abri de portes closes. Il est en effet de bon ton de réserver sa propre salle, pour pousser la chansonnette sans déranger les autres. Ce n’est qu’un début ! D’autres coutumes étranges telles que les chariots à enfants ou encore les fac-similés de repas à l’entrée des restaurants ne manqueront pas de vous dérouter.