Back to top
Inscrivez-vous à la newsletter
The subscriber's email address.

La grotte de Devetashka

2 min et 40 secondes

Extrait de:

Extrait de l'émission : Trésors de l'Europe

Toutes les vidéos

2 min et 23 secondes

Pour vous mettre dans l’ambiance voici quelques films à voir avant de partir et quelques livres à emporter avec vous si vous n’avez jamais vu un film de Bollywood c’est le moment ou jamais… Le cinéma est une véritable institution en Inde…le pays produit plus de films qu’Hollywood. Particularité : de la danse, du chant des histoires d’amour contrariées et des films qui durent au minimum trois heures…Le plus connu c’est “Mother India” sorti en 1957 ou plus récemment “Devdas” sorti en 2002. Il est fréquent que les casteurs écument les hôtels à la recherche de figurants…Laissez-vous tenter seulement si vous êtes fan de ce cinéma et si vous avez beaucoup de temps devant vous… Pour vous imprégner des décors indiens avant de partir vous pouvez regarder le célèbre film “Slumdog millionaire" tourné dans les bidonvilles de Bombay et de Juhu… Pour avoir un aperçu du Rajasthan embarquez “A bord du Darjeeling Unlimited”, film déjanté de l’américain Wes Anderson tourné en partie dans les villes de Jodhpur et Udaipur … Dans votre valise, emportez quelques compagnons de route, d’abord “Shantaram” roman autobiographique de Gregory David Roberts véritable roman initiatique à travers l’Inde. Plongez-vous également dans “Autobiographie ou mes expériences de vérités” de Gandhi, le Père de la Nation indienne. A Mumbai, vous pourrez visiter Mani Bhavan, la maison dans laquelle il vécut entre 1917 et 1934, aujourd’hui musée et centre de recherches. Le lieu se visite entre 9h30 et 18h vous pourrez y voir la chambre du Mahatma, une reconstitution de son bureau et pas moins de 40 000 ouvrages... Autre figure indienne, dans le domaine de la musique cette fois : Ravi Shankar, joueur de cithare de renommée internationale, père de la chanteuse Norah Jones. Sur place de nombreux festivals d’art et de musique du plus ethnique au plus fou En voici quelques uns : Le Hornbill Festival à Nagaland un festival de musique ethnique dans le nord-est du pays...Le Freedom Jam à Chennai, festival gratuit de musique en tous genres...Le Magnetic fields festival au Rajasthan, jazzy electro et performances visuelles, la fine fleure de la scène mondiale s’y retrouve. Voilà, pour profiter de tous ces bons plans, il ne vous reste plus qu'à réserver votre billet d’avion.

2 min et 31 secondes

On a trois heures devant nous ? Non parce que résumer la cuisine indienne en moins de 3 mins, c’est un vrai défi ! Pour faire simple, la cuisine indienne se divise en deux catégories :végétarienne et non végétarienne Pour les végétariens, riz, légumes et sauce très épicée voilà les grandes composantes de la cuisine du Sud, estomacs fragiles vous êtes prévenus ! La cuisine du Nord est davantage carnivore. La vache est sacrée en Inde donc pas de boeuf dans votre assiette mais du buffle, du mouton et du poulet... Dans le Nord également, du pain, du pain et encore du pain sous diverses formes : le roti, le chapati et bien sûr le naan, nature, au fromage, à l'ail ou même garni d'amandes ou de fruits secs, il se mange sans faim ! Il y a certes des spécialités propres à chaque région mais vous avez de grandes chances de manger un peu partout du dhal une sorte de ragoût de lentilles c’est le plat de base dans le Sud du pays. Vous trouverez également partout des curries et, moins épicés, des tandooris de viande ou de poisson… Petite astuce si un plat est trop pimenté : l’eau ou le pain ne servent à rien, c’est le lait la solution ! D’où l’intérêt de commander un lassi avec votre plat…Ce délicieux yaourt battu nature, salé ou sucré peut aussi être parfumé à la mangue, à la banane, à la rose, au safran… L’un des meilleurs lassis se déguste à Jaipur chez Lassiwala, le plus ancien producteur de la ville depuis 1944.Dans cette petite échoppe verte et blanche, le lassi est servi dans un petit pot en terre cuite. Ouvert tous les jours de 7h30 à 15h30. Méfiez-vous des imitations installées tout autour ! En Inde, vous trouverez de quoi manger à tous les coins de rue pour pas cher, entre 2 et 5 euros, mais attention tout doit êtres bien cuit, sinon la nuit risque d’être très longue… A Delhi, allez plutôt manger dans la vieille ville où la cuisine est plus authentique, n’hésitez pas à pousser la portes des restaurants pour évaluer l’hygiène avant de vous attabler. À Agra, évitez les restaurants proches du Taj Mahal, allez plutôt vous restaurer dans le quartier du Sadar Bazar dans le Cantonment. Si vous passez par Udaipur, réservez une table au Jagat Niwas Palace sur la terrasse avec vue sur le Lake Palace, le célèbre palais flottant. Un dîner haut de gamme dans un cadre somptueux pour une addition autour de 20 euros par personne ! Passez pour réserver car les meilleures places sont très prisées… Mais surtout où que vous soyez, laissez vous surprendre par les nombreuses saveurs de l’Inde !

2 min et 30 secondes

Détente n’est pas forcément le premier mot qui vient à l’esprit quand on pense à l’Inde et à son milliard d’habitants ses villes bruyantes et bouillonnantes. Pourtant l’Inde est aussi le pays de Gandhi et du yoga, de la sagesse et de la méditation… Pour trouver un havre de paix cap vers le Sud et la région du Kerala à 3-4 h de vol de Delhi et 2-3 h de Mumbai. Voguez en bateau ou en kayak sur les Backwaters une série de lagunes et de lacs naturels et artificiels qui constituent un millier de km de voies navigables. Pour encore plus de dépaysement passez quelques jours au milieu des plantations de thé à Munnar, station d’altitude du Kerala au confluent de trois rivières. Aux environs, d’immenses forêts protégées et des réserves animalières. Si vous aimez la nature et les animaux vous êtes au bon endroit ! L’Inde compte pas moins de 80 parcs nationaux et plus de 400 réserves ! Comme on ne peut pas tous vous les donner, citons les principaux : le Ranthambhore National Park, au Rajasthan, à 150 km au sud de Jaipur, pour espérer croiser tigres, léopards et hyènes. Attention le parc est fermé du 1er juillet au 30 septembre ! Les excursions durent environ trois heures. La réservation par Internet est obligatoire,pensez à le faire plusieurs mois à l’avance... Autre réserve qui vaut le détour : le Sunderbans National Park, au sud de Calcutta, un parc national, une réserve de tigres et la plus grande mangrove du monde sur laquelle vous pouvez naviguer… Si vous êtes plus plages que mangroves l’Inde n’en manque pas non plus ! Pour le sable fin et la mer transparente direction Goa la plage de Patnem ou celle de Palolem célèbre pour ses paillotes et ses palmiers… Plus au sud et plus sauvages : les plages de Gokarna. Si vous poussez encore un tout petit peu plus au sud arrêtez vous à Varkala pour voir ces immenses falaises rouges surplomber une large plage de sable. Et pour vous sentir vraiment mais vraiment seul au monde le désert du Thar, à 200 km à l'ouest de Jodhpur autour de Jaisalmer, à la frontière avec le Pakistan. Admirez le coucher de soleil depuis les dunes de Sam ou de Khuri. Enfin, évidemment, si vous êtes un adepte du yoga ne repartez pas d’Inde sans avoir fait une séance dans un ashram. Pour ça, allez à Rishikesch, à 200km de Delhi, au pied de l’Himalaya. Les Beatles s’y étaient arrêté en 1968, c’est l’endroit idéal pour pratiquer le hatha yoga... Comme quoi on peut être dans le futur pays le plus peuplé au monde et se sentir quand même seul sur terre…